Association  BPSGM          Les Basses Pyrénées dans la seconde guerre mondiale         64000 Pau

Pau

vue.panoramique.du.ch.teau.de.pau

Références bibliographiques:

● Aboucaya (Thierry). Les associations paloises d’anciens combattants, T.E.R. U.P.P.A., 1998, 109 p.

● Association Mémoire Collective en Béarn. Mémoires de Pau. A.M.C.B., Imprimerie Bihet, Bizanos, 1996, 223 p.

● Bocquenet (Bernard). La censure régionale à Pau (1940-1944), T.E.R. U.P.P.A., Pau, 1985, 160 p.

● Dufréchou (D.). La vie politique à Pau (1936-1958), T.E.R. Bordeaux III, 1970.

● Poullenot (Louis). Basses-Pyrénées. Occupation. Libération. 1940-1945, J & D Editions, Biarritz, 1995, 366 p.
– p. 15 : Café Ducau (5 place de la République) : réunion du 20 juin 1940 avec Honoré Baradat, Louis Ducau, Robert Lacoste et Joseph Santaoloria
– p. 15 : Salle Pétron (14 rue des Cordeliers, à Pau) : réunion du 19 juin 1940
– p. 29 : Hôtel Continental (rue Samonzet) ; menus présentés à Radio-Stuttgart
– p. 36 : Café Peyrède (rue Carnot) : réunions informelles préparant la Résistance en 1940 et 1941. Y assistent : Ambroise Bordelongue, Paul Cassou, René Chassagne, Jacot, Louis Larqué, Henri Lasvignotte, etc.
– p. 36-37 : Conseil municipal de Pau. (Elections municipales de mai 1935). Maire : Gaston Lacoste. Adjoints : Ancibure (maire sortant), Lapuyade, Dr Rozier, Louis Sallenave.
A la mort de Gaston Lacoste, Pierre Verdenal lui succède.
Le conseil est remanié par le gouvernement en 1941. Pierre Verdenal reste maire . Liste des nouveaux conseillers.
– p. 42-47 : Visite de Pétain à Pau (20 avril 1941). Accompagné de Darlan et Caziot. Visite à Pau, Lourdes et Tarbes.
Préparation ; déroulement ; serment des 20 000 légionnaires de la L.F.C. ; discours aux paysans ; etc.
– p. 48 : Spectacles à Pau : aperçu général. Arletty. Georgius. Fred Astaire. Mary Dubas. Représentation de Rigoletto au Saint-Louis.
– p. 89-92 : le P.P.F.. Composition sociale. Main dans la main avec l’occupant. Le groupe Collaboration.
– p. 103 : la Sicherheitpolizei Villa Saint-Albert (avenue Trespoey). Exactions. Membres.
– p. 129-136 : liste des passeurs dressée par Honoré Baradat : nom, domicile, zone d’opération, réussites et échecs, décorations
– p. 154 : assassinat à son domicile de Marcel Atlan, juif, par la Gestapo qui perquisitionnait son domicile.
– p. 155 : Joseph Loustalet, après avoir été arrêté à son domicile de Sauvagnon, le 13 juin 1944, est conduit à Pau et tué par les Allemands. Son corps est pendu à l’un des tilleuls de la place Clémenceau, avec un écriteau « Je suis un terroriste ».
– p. 156 : opération menée par la Milice, le P.P.F. et le S.D. allemand, dans un café de la place du Foirail, contre M. Capdaspe, passeur résistant. Capdaspe est arrêté. Larouturou, qui était au café par hasard, est tué.
– p. 179-184 : le deuxième secteur de l’A.S. des B.P.. Secteur composé de Pau et la vallée d’Ossau. Organisation et effectifs précis ; encadrement. Secteur commandé par Charles Baradat, puis le colonel Léglise. C’est le point fort de l’A.S. départementale, avec un bataillon, composé de trois compagnies (Sourdaa, Berthoumieu et Summeire). Etude très précise. Lorsque le colonel Léglise devient le chef d’état-major des F.F.I. des B.P., le 10 juillet 1944, le lieutenant-colonel Berthoumieu le remplace à la tête du bataillon du deuxième secteur de l’A.S.
– p. 198 et 214 : les 22 mars, 14 avril et 5 mai 1944, sabotages et destruction par l’ORA de la Société française d’optique (rue Lapouble), travaillant pour l’armée allemande.
– p. 229 : le 6 janvier 1943, assassinat dans la rue, d’un officier allemand
– p. 247-248 : le 27 mars 1944, bombardement de la base militaire allemande du Pont- Long par une importante formation Alliée. Importantes destructions.
– p. 316 : bilan statistique des victimes civiles des bombardements alliés : 4 morts

● Puyau (Alain). Maurice Delom-Sorbé, député de la circonscription de Pau II, T.E.R. U.P.P.A. Pau, 1986, 186 p.

● Ricou (J.) La vie à Pau pendant la seconde guerre mondiale. TE..R. U.P.P.A. Pau, 1988,
221 p.

● Sallenave (Louis Henri). Un siècle à Pau et en Béarn, Presses et éditions de l’Adour, Biarritz, 2000, 420 p.

● Ségot (Jean-Baptiste). Mémoires d’un dissident. De Pau à Miranda, Coédition ONAC 64 / B.P.S.G.M. Pau, 2012, 88 p.

● Touyarot (Jean). Hôtel des ombres. (Roman), Le Seuil, Paris, 2011, 250 p.

 

Lieux de mémoire:

Mémorial des fusillés du Pont Long.

IMGP5144Accès depuis la route de Bordeaux, au niveau du musée des parachutistes, direction « champ de tir ».

Au lendemain de la libération de Pau, un petit groupe de résistants découvre, avec horreur, quatre fosses remplies de corps sous des branchages. Une cinquantaine de cadavres en tout, assassinés par les Allemands.

Dans les deux premières fosses, on trouve 38 hommes de 17 à 43 ans, faits prisonniers à Portet lors de l’assaut du village le 3 juillet, torturés et mutilés, puis exécutés le 6 juillet, peu après midi.

Dans une autre, gisaient 6 résistants de Monein tués le 7 juillet.

La dernière contenait le corps de Jean Mathie, condamné à mort par les Allemands après le massacre de Portet.

Chaque année, le 6 juin , ce lieu accueille une cérémonie de commémoration.

Plaques de rue.

IMGP6374 IMGP6372 IMGP6347

 

Monument au Corps Franc Pommies.

IMGP6351  IMGP6352  IMGP6354  IMGP6353

 

Monument aux Français Libres.

IMGP6358  IMGP6360

 

Départs de la gare de Pau.

IMGP6361  IMGP6365

 

Mémoire des morts du camp de Gurs.

IMGP6371

 

Caves du Casino.

IMGP6376

 

Cinquantième anniversaire de la Libération.

IMGP6367 IMGP6368

Mémoire de Joseph Loustalet

IMGP7428

 

 

 

 

 

 

Hommage à Jean Moulin et aux Résistants du Béarn et de la Soule.

moulin hommage

Justes parmi les nations à Pau.

Angeli Marie-Paule et Giovanni

Barthe Madeleine et Pierre

Bébiot Marie

Castillon Laurence

Cozzolino Sauveur

Doerr Frédéric

Lirou Lucien

Marquehosse Marie-Josèphe

Mesplé-Somps Marie, Marie-Jeanne, Victor, Gaston

Naudé Simone et Albert

Orgeval Andrée et Jean

Sala Antoine, Henriette, Louise, René

Sharp Martha et Waitstill

Laisser un commentaire