Association  BPSGM          Les Basses Pyrénées dans la seconde guerre mondiale         64000 Pau

Résistance dans les Basses-Pyrénées. Libération et reconstruction.

le-21-aout-1944-defile-dans-la-rue-gambetta-a_1339313_800x400

         La Libération du département des Basses-Pyrénées intervient dans un climat d’euphorie, d’incertitude et d’angoisse. Après une période pendant laquelle le désir de vengeance est manifeste mais, sommes toutes, assez limité, le C.D.L. devient le symbole de l’ordre républicain restauré. Il organise la chasse aux « traitres » et l’épuration. Il met en place les chambres de justice chargées de juger et de punir les collaborateurs politiques, administratifs et économiques. Travaillant dans l’urgence, il s’efforce de restaurer les institutions républicaines et les élections. Mais son action demeure limitée face aux pressions gouvernementales et locales.

 

 

Sommaire

– Fiche 65 : Les premières heures de la Libération. Euphorie et désir de vengeance

– Fiche 66 : L’épuration de l’administration

– Fiche 67 : L’épuration économique et ses limites

– Fiche 68 : Bilan de l’épuration dans les Basses-Pyrénées

– Fiche 69 : Le C.D.L.. Genèse et clandestinité

– Fiche 70 : L’installation du C.D.L. (22 août 1944)

– Fiche 71 : L’action du C.D.L. et ses limites

 

Laulhé Benoit

UPPA Master 2001

La Résistance dans les BP

            Thème 5 : Les Basses-Pyrénées libérées. 

            Le temps de la reconstruction républicaine (1944-1945)

 

Laisser un commentaire