Association  BPSGM          Les Basses Pyrénées dans la seconde guerre mondiale         64000 Pau

SARLANGUE Pierre, abbé

Abbé Pierre SARLANGUE 

Témoignage recueilli le 24 novembre 2011.

Né en décembre 1921 à Géronce près d’Oloron, dans une famille d’agriculteurs.

Décédé le 25 mars 2012 à Pau.

Il entre en 1938 au Grand Séminaire de Bayonne puis il poursuit ses études à l’Institut Catholique de Toulouse. Après un séjour aux «Chantiers de jeunesse»à Castillon en 1942; il sera requis pour le «service du travail obligatoire» (S.T.O.) et le 6 aout 1943 il part de Toulouse pour l’Allemagne. Il est alors affecté dans une usine à Detmold puis à Bielefeld dans l’usine d’armement Anker 2 .

Face à l’avancée des Alliés, le 30 mars 1945, les Allemands font évacuer l’usine. C’est à cette occasion, qu’avec cinq camarades Béarnais qui ne se sont jamais séparés, il s’évadera et rejoindra les troupes américaines.

Pierre Sarlangue rejoint Oloron le 29 avril 1945 très fatigué, il lui faudra plusieurs mois de repos avant de reprendre une activité.

Il milite plus tard dans l’Association des Déportés du travail.

Il préside l’association départementale des Victimes et Rescapés des Camps Nazis du Travail Forcé (S.T.O.) jusqu’à sa mort en 2014.

L’abbé Sarlangue a écrit un mémoire de 8 pages pour témoigner de son expérience.

Mémoire de l’abbé Sarlangue

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.