Association  BPSGM          Les Basses Pyrénées dans la seconde guerre mondiale         64000 Pau

Maquis du Bager d’Oloron. Attaque du 19 juin 1944.

stèle à la mémoire des 4 tuésLe 19 juin 1944, les Résistants du maquis « Guy Moquet » stationnant à la ferme Grat Arroues au Bager dOloron sont attaqués par une force allemande. Les pertes enregistrées par les maquisards sont élevées: 4 tués, 3 blessés, 15 prisonniers.

 

 

 

L’opération de répression contre le maquis « Guy Moquet » s’inscrit dans la suite de l’attaque d’un train le 9 juin 1944, sur la voie ferrée entre Lurbe et Escot.

Lors de cette attaque, le chef de convoi, un sous-officier allemand, est fait prisonnier par un des maquisards du Bager. Il est gardé prisonnier à la ferme Grat Arroues.

Bordant la forêt, la ferme constituait un site idéal avec ses épaisses frondaisons, ses accès vers les vallées ou la montagne. Le 19 juin 1944, au lever du jour, les troupes allemandes attaquèrent, suite à une dénonciation, les résistants cantonnés dans la ferme. Surpris dans leur sommeil, les maquisards ne purent réagir rapidement après les cris de la sentinelle. Sous un feu d’armes automatiques, mitrailleuse, fusils lance-grenades, l’incendie des bâtiments fut immédiat et parachevé ensuite au lance-flammes.

Quatre maquisards sont tués au cours de l’accrochage. Il s’agit de Fontan Yves, Lanette-Vergez Jean-Romain, Karl Max (déserteur allemand, cuisinier du maquis), Serelman Hans (médecin allemand, ancien des Brigades Internationales). Jean Arroues (exploitant de la ferme) et un voisin sont emmenées en otages d’abord à Oloron-Sainte-Marie (villa Briol) puis à Pau où elles sont interrogées et soumises à la torture. La Libération, à la fin du mois d’août, leur permet de retrouver la liberté.

Référence bibliographique:

-Poullenot (Louis). Basses-Pyrénées. Occupation. Libération. 1940-1945. J & D Editions. Biarritz. 1995. 366 p.

 – p. 155 : opération allemande au Bager d’Oloron, le 19 juin 1944, contre le maquis du Bager d’Oloron, ferme Arroues. Incendie d’une grange dans laquelle meurent carbonisés trois maquisards, Yves Fontan, Hans Serelman et Lanette Vergez.

– p. 202 et 221-222 : attaque allemande sur le maquis du Bager les 18 et 19 juin 1944, puis le 26 juin. Six morts chez les maquisards. Liste nominative des victimes.

– p. 316 : bilan statistique des combats : 4 résistants tués.

Ressource Internet:

Joseph Arroues, fils de Jean Arroues, a publié un témoignage circonstancié des événements du 19 juin et de leurs conséquences. Pour y accéder: cliquer ici.

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.