Association  BPSGM          Les Basses Pyrénées dans la seconde guerre mondiale         64000 Pau

« Comète », un réseau d’évasion au Pays Basque 1941 – 1944

 

logo-LignComete-Rem (1)

               

  LE RÉSEAU DE PASSAGE COMÈTE.

  PLAQUETTE ÉDITÉE PAR L’ONAC EN 2004

 

 

 

Cette plaquette de 12 pages (format 12 x 21) a été éditée en 2004 par l’Office national des Anciens Combattants et victimes de guerre, service départemental des Pyrénées-Atlantiques, à Pau. Elle résume l’essentiel des informations portant sur le réseau Comète.

 

3 commentaires à « Comète », un réseau d’évasion au Pays Basque 1941 – 1944

  1. Chaque fois que je sais que vous parlez du réseau Comète, je mense : « peut-être qu’ils vont enfin parler de Faustine et René Gachy …. eh ) bien non , encore aujourd’hui sur « Sud-Ouest » …. toujours les mêmes sont cités. Mais ce couple « magnifique », lui s’engage dans la marine; il a à peine, 15 ou 16 ans, il est le plus jeune combattant à avoir la croix de guerre, ensuite retour au pays, il seconde en 1935-36-37 la mairie de Bayonne, tout en travaillant à la SNCF. Les espagnols arrivent dans la région, il participe à les loger, leur trouver du travail : et bienheureusement, c’est là , au printemps 1936 ; qu’il rencontre Faustine, venant d’Irun , avec ses parents, et sa sœur : il les loge chez lui, rue Marengo, et donne du travail aux l deux jeunes femmes dans son Bar de la place Saint-André. Et il épouse Faustine fin 1936, et en décembre 1937 nait leur premier enfant. Le second en 1940. Mais durant toutes ces années, Faustine travaille au bar, mais aide son mari , très actif qu réseau Comète, ils ont tous les deux risqué leur vie, n’en ont jamais parlé , c’est moi qui petit à petit ai réussi à savoir, car, en 1960 j’ai épousé leur premier fils, et travaillant à ce moment là chez le Baron de l’Espée , au Courrier de Bayonne, Monsieur Léon Herran, président de l’académie Gascoune, m’a parlé des activités de mes beaux-parents »… Même leurs deux enfants ne savaient rien…. Aujourd’hui, quand même je pense, que (de temps en temps) vous pourriez remonter un peu de quelques années vos recherches, et parler de ce que ce couple a fait. Vous nommez toujours les mêmes personnes. Leurs petits-enfants sont au courant, mais ….. Nous étions très amis avec Jean Grenet (depuis le lycée) nous n’avons jamais osé lui demander s’il pouvait faire quelque chose pour honorer Faustiine et René. Merci d’avoir lu ce message …. Michèle Gachy-Lalanne

    • Bonjour Madame,

      Merci de l’intérêt que vous portez à notre site.
      Nous sommes attentifs à recueillir tous les témoignages pouvant apporter des références originales pour la connaissance de l’histoire de la seconde guerre dans le département.
      En ce qui concerne l’histoire du couple Gachy (vos beaux parents), les informations que vous évoquez ne peuvent que retenir notre attention.
      Aussi, nous vous proposons soit de rédiger un texte qui pourra être publié sur notre site, sous votre nom; soit de vous rencontrer pour recueillir les informations dont vous disposer. Nous pourrons ensuite les transcrire et les publier dans le site avec votre accord.
      Merci de votre attention.

      Salutations
      D. Raillard
      gestionnaire du site

  2. Bonjour Nous avons rendu hommage à René Gachy l’année derniére dans son bar  » le Guernika  » à Saint André à Bayonne…il y a au fond du bar un tableau accroché au mur…..au fond de la salle du restaurant…appeler moi 06 69 14 69 36 ou 05 59 63 02 16 dominique.aguerre609@orange.fr et je vous renseignerai…..MERCI Dominique Aguerre.

    VOIR AUSSI LE BLOG cometepaysbasque

Laisser un commentaire