Association  BPSGM          Les Basses Pyrénées dans la seconde guerre mondiale         64000 Pau

Bidart

Références bibliographiques:

  • Poullenot (Louis). Basses-Pyrénées. Occupation. Libération. 1940-1945, J & D Editions, Biarritz, 1995, 366 p
  •    – p.27-28 : point stratégique de la ligne de défense Todt 
  •    – p. 317 : nombre des immeubles détruits par les représailles allemandes : 2

Lieu de mémoire: Mémorial de la Seconde Guerre Mondiale et pour la paix.

Le méMemorial-fleuri_referencemorial est érigé en front de mer, en bordure d’un sentier du littoral et d’un sentier de pèlerinage vers Saint Jacques-de-Compostelle. Le choix de l’emplacement tient compte évidemment de la qualité de l’espace environnemental. Il renvoie à diverses séquences de la seconde guerre mondiale qui ont marqué le Pays Basque : présence d’une communauté de réfugiés basques d’Espagne, occupation, zone interdite, évasion par le port de Saint Jean-de-Luz et par la frontière espagnole, captivité de troupes coloniales, bombardement de Biarritz, édification des fortifications du Mur de l’Atlantique, faits de résistance, répression, déportations, persécutions.

Plaquette de présentation du mémorial – intérieur –

Plaquette de présentation du mémorial – extérieur –

Plus de photos:

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.