Association  BPSGM          Les Basses Pyrénées dans la seconde guerre mondiale         64000 Pau

ACCOUS.

Références bibliographiques:

Poullenot (Louis). Basses-Pyrénées. Occupation. Libération. 1940-1945. J & D Editions. Biarritz. 1995. 366 p.

– p. 129-136 : liste des passeurs dressée par Honoré Baradat : nom, domicile, zone d’opération, réussites et échecs, décorations

– p. 27 :Accous n’est pas mentionné comme étant une des 20 communes frontalières de l’arrondissement d’Oloron, situées dans la zone réservée.

Association Mémoire d’Aspe, bulletin n° 13 et 14  Passeurs et évadés en Aspe sous l’occupation allemande 2012.

Lieux de mémoire:

– Chapelle Saint-Jean-Baptiste au plateau de Lhers:

 

Stèle en hommage aux morts et déportés

 

 

 

 

 

Stèle en hommage aux passeurs Troïtino, Traille et Capdaspe, offerte par Renaud de Changy (First belgian SAS) pour le passage de 20 évadés (7 – 10 février 1944).

 

 

 

 

 

Un itinéraire d’évasion vers l’Espagne a été mis en valeur sous la dénomination « Sentier de la Liberté » à l’initiative de l’association oloronnaise « Trait d’Union ». Cet itinéraire part du plateau de Lhers et se termine en Espagne à la Casa la Mina en passant par la cabane Det Caillau et le col de La Cuarde.

Description de l’itinéraire en cliquant ici

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.