Association  BPSGM          Les Basses Pyrénées dans la seconde guerre mondiale         64000 Pau

Archives mensuelles : août 2019

ACCOUS.

Références bibliographiques:

Poullenot (Louis). Basses-Pyrénées. Occupation. Libération. 1940-1945. J & D Editions. Biarritz. 1995. 366 p.

– p. 129-136 : liste des passeurs dressée par Honoré Baradat : nom, domicile, zone d’opération, réussites et échecs, décorations

– p. 27 :Accous n’est pas mentionné comme étant une des 20 communes frontalières de l’arrondissement d’Oloron, situées dans la zone réservée.

Association Mémoire d’Aspe, bulletin n° 13 et 14  Passeurs et évadés en Aspe sous l’occupation allemande 2012.

Lieux de mémoire:

– Chapelle Saint-Jean-Baptiste au plateau de Lhers:

 

Stèle en hommage aux morts et déportés

 

 

 

 

 

Stèle en hommage aux passeurs Troïtino, Traille et Capdaspe, offerte par Renaud de Changy (First belgian SAS) pour le passage de 20 évadés (7 – 10 février 1944).

 

 

 

 

 

Un itinéraire d’évasion vers l’Espagne a été mis en valeur sous la dénomination « Sentier de la Liberté » à l’initiative de l’association oloronnaise « Trait d’Union ». Cet itinéraire part du plateau de Lhers et se termine en Espagne à la Casa la Mina en passant par la cabane Det Caillau et le col de La Cuarde.

Description de l’itinéraire en cliquant ici

Le cinquième homme d’Idron. Synthèse d’une recherche.

1944-2019 : 75 années séparent ces deux dates ; 75 ans pendant  lesquels un homme fusillé par les Allemands était plongé dans l’anonymat ; son passé l’a rattrapé aujourd’hui.         Tout a commencé il y a plusieurs dizaines d’années alors que je recherchais divers documents, témoignages et autres informations sur mon grand-père Pierre Cotonat. Il était… Lire la suite

Baylot Jean, préfet. Note biographique complémentaire.

Note sur le Préfet Jean Baylot, en poste dans les Basses Pyrénées d’août 1944 à janvier 1946.   Cette note nous a été communiquée par M. Denis Vaultier.     Jean Baylot, né le 27 mars 1897 à Pau (France) et mort le 3 février 1976 à Paris, est un homme politique et franc-maçon français. Résistant… Lire la suite

10 juillet 1940: vote des pouvoirs constituants à Pétain. Détail du vote des députés et sénateurs des Basses-Pyrénées.

Le 10 juillet 1940 est soumise à l’Assemblée nationale (alors formée par la réunion de la Chambre des députés et du Sénat) une proposition de révision des lois constitutionnelles régissant la Troisième République, ayant pour objet d’attribuer les pleins pouvoirs constituants au maréchal Philippe Pétain, président du Conseil.   Texte soumis au vote: « Article unique. — L’Assemblée nationale donne tous pouvoirs au Gouvernement de la République, sous l’autorité… Lire la suite