Association  BPSGM          Les Basses Pyrénées dans la seconde guerre mondiale         64000 Pau

Shoah. Savait-on? Pau, octobre 1942.

 

 

Le 9 octobre 1942, le Commissaire Principal, chef de Service des Renseignements Généraux informait le Préfet des Basses-Pyrénées de certains « bruits » circulant dans les milieux juifs de Pau.

 

 

 

 

Copie de la note du 9 octobre 1942 destinée au Préfet des Basses-Pyrénées.

 

MINISTERE DE L’INTERIEUR

DIRECTION GENERALE DE LA

POLICE NATIONALE.

Service départemental

des Renseignements Généraux                                                                               RENSEIGNEMENTS

des Basses-Pyrénées.

Objet: A/S de certains « bruits »

           J’ai l’honneur de vous faire connaître ce qui suit:

           Il m’est signalé que dans les milieux juifs de Pau circule le bruit selon lequel leurs coreligionnaires serviraient de cobayes aux allemands pour l’expérimentation de nouveaux gaz toxiques.

           Tous les juifs de Pau sont persuadés que l’un des derniers convois qui a quitté la France à destination de l’Allemagne a été exterminé en totalité dans les wagons mêmes où ils avaient pris place à l’aide de gaz dont les allemands voulaient apprécier les effets.

           Les milieux juifs de Pau et de la région disent que si les allemands s’encombrent des malades, des vieillards et des impotents; c’est uniquement afin de faire des essais bactériologiques et de gaz dans des camps spéciaux se trouvant en Europe Centrale.

Le 9 octobre 1942

Le Commissaire Principal,

Chef de Service

Signé illisible

DESTINATAIRE:

Monsieur le Préfet

des Basses-Pyrénées ( Cabinet)

Source: AD64  1031W228.

Fac-similé de l’original.

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.