Association  BPSGM          Les Basses Pyrénées dans la seconde guerre mondiale         64000 Pau

Saint-Jean-de-Luz

 

Références bibliographiques:

  • Bruyères (J) Darrobers (P) et Pialloux (P.). Saint-Jean-de-Luz, Editions Ekaina, Saint- Jean-de-Luz, 1994, 527 p.
  • Esteban (Mixel). Regards sur la deuxième guerre mondiale en Pays Basque, Elkar, Coll. Histoire, Bayonne, 2007, 202 p.

– p. 29 : entrée des troupes allemandes le 27 juin 1940

– p. 42 : batteries antiaériennes installées en 1941 à Erromardie

– p. 68-72 Réseau Nivelle-Bidassoa

– p. 83-85 : départ de Saint-Jean-de-Luz, les 21 et 24 juin 1940, du Sobieski, du Batory, de l’Etterick et de l’Arronda Star vers l’Angleterre et la France Libre, avec plusieurs centaines de jeunes à leurs bords (les lycéens de Marracq), le capitaine Georges Bergé, Maurice Schumann, Robert Galley, Joël Le Tac, René Cassin, Pierre de Chevigné, etc.

– p. 161-182 : libération, le 22 août 1944 ; départ des Allemands ; traque des collabos, épuration spontanée ; femmes tondues ; épuration judiciaire officielle,

  • Lalanne (Guy) et Ospital (Jacques). 1936-1945. Ascain, Ciboure, Saint-Jean-de-Luz, Urrugne. Témoignages d’une époque, Jakintza, Coll. Pimientos, Clermont-Ferrand, 2009, 320 p.
  • Meyer (Claude)Claude Meyer se souvient. Etre juif à Saint-Jean-de-Luz pendant les années noires (1939-1945). Entretiens rapportés par Michel Mottay. Edition Michel Mottay. Saint-Jean-de-Luz. 2014
  • Pintat (André).  Vers la France libre. Les départs du port de Bayonne et de Saint- Jean-de-Luz, du 20 au 24 juin 1940, S.S.L.A. Bayonne, 2000, p. 326 à 342.
  • Poullenot (Louis). Basses-Pyrénées. Occupation. Libération. 1940-1945, J & D Editions, Biarritz, 1995, 366 p.

– p. 27-28 : point stratégique de la ligne de défense Todt (pointe Sainte-Barbe, plage Erromardie, tour de Bordegain)

– p. 129-136 : liste des passeurs dressée par Honoré Baradat : nom, domicile, zone d’opération, réussites et échecs, décorations

– p. 157 : destruction par les Allemands, à l’occasion de leur retraite, de 3 villas et de la ferme Ibinari, le 21 août 194

– p. 317 : nombre des immeubles détruits par les représailles allemandes : 5

Lieu de mémoire:


DSCN0949

 

Stèle “De la Résistance – 1940 – à la Victoire – 1945 -”

Quai du port de pêche.

 

 

 

 

Pour en savoir plus:

Résistance au pays basque.  Fiche n°25

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.