Association  BPSGM          Les Basses Pyrénées dans la seconde guerre mondiale         64000 Pau

GUILHARRETZE Lucien. Activités artistiques en chantier de jeunesse.

Témoignage d’une activité artistique en chantier de jeunesse: Bénac 1942.
Réalisation d’un missel enluminé et calligraphié remis au Maréchal Pétain

 

Un premier témoignage a été consacré à la période que Lucien Guilharretze a passée en Autriche dans le cadre du S.T.O. Pour accéder à ce témoignage: cliquer ici .

 

 

De nouvelles archives ayant été mises à la disposition par la famille, elles permettent de témoigner de la période que Lucien Guilharretze a passée au sein des Chantiers de Jeunesse.

 

Lucien Guilharretze, né le 27 janvier 1922 à Saint-Gladie, a été incorporé dans les Chantiers de Jeunesse du 13 mai 1942 au 27 octobre 1942.

Il est incorporé au groupement n°27 dit « Mangin » installé au château de Bénac (Ariège). Le commandant de ce chantier est alors le chef de Milleret.

A sa libération, Lucien Guilharretze reçoit un « certificat de moralité et d’aptitude » qui reconnait ses aptitudes à la sculpture et à la calligraphie.

Reconnaissant les compétences artistiques d’un certain nombre des jeunes présents au chantier, le Chef de Milleret image la réalisation d’un missel calligraphié et enluminé devant être remis au Maréchal Pétain. Il en confie la réalisation à un groupe de 7 incorporés du camp. Outre Lucien Guilharretze, il s’agit de Husté, Bray, Ganivelle, Noilhan, Péristeris et Woeflin.

Ce missel est remis officiellement en décembre 1942, à Vichy, au Méréchal Pétain en présence des artisans de ce travail, du Chef de Milleret et de Abel Bonnard.

 

Durant son incorporation à Bénac, Lucien Guilharretze s’adonne aussi à la sculpture et au dessin de caricature.

 

Contingent du château de Bénac, octobre 1942

L. Guilharretze

L. Guilharretze, 1er rang, à gauche.

 

 

 

 

 

 

Certificat de moralité et d’aptitude de L. Guilharretze.

 

 

 

Détails du missel.

 

Exemples d’enluminures incluses dans le missel

 

 

 

 

 

Fac-similé du missel réalisé par Husté pour son co-équipier

L. Guilharretze.

 

 

 

 

5 des 7 artisans du missel:

de gauche à droite : Péristeris, Husté, Bray, Noilhan et L. Guilharetze

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Remise du missel au Maréchal. Pétain, Vichy, Décembre 1942.

 

Compte-rendu de la remise du missel au Maréchal Pétain publié dans la revue « Hardi », mensuel du chantier de jeunesse n°27.

Pour le consulter: colonne 1,  colonne 2,  colonne 3.

 

Autres oeuvres réalisées par L. Guilharretze.

 

 

Sculpture « Le retour du prisonnier »

 

 

 

 

 

Caricature « auto-portrait ».

 

 

 

Source: archives familiales.

Désolé, les commentaires sont fermés pour cet article.